Logo Logo

Cytoréduction et chimiothérapie hyperthermique intra-thoracique pour le traitement des tumeurs épithéliales thymiques de stade Masaoka IVa

Cazaux, Mathilde (2017) Cytoréduction et chimiothérapie hyperthermique intra-thoracique pour le traitement des tumeurs épithéliales thymiques de stade Masaoka IVa. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (361Kb)

    Résumé en français

    Objectif : Notre objectif est de montrer qu'un traitement chirurgical de cytoréduction associé à une chimiothérapie hyperthermique intra-thoracique (CHIT) pour des patients présentant une tumeur épithéliale thymique (TET) avec métastases pleurales (stade Masaoka IVa) est faisable et sûr. Méthode: Notre étude multicentrique rétrospective avec recueil prospectif des données s'est intéressée, de février 2009 à août 2017, à des patients présentant des métastases pleurales synchrones ou métachrones de TET ayant bénéficié d'une cytoréduction (résection macroscopiquement totale de tous les implants pleuraux et de la TET) associée à une CHIT (cisplatine (50mg/m2) et doxorubicine (15mg/m2) administrés à 41°C pendant une heure). Le suivi était réalisé à 1, 3 et 6 mois puis tous les 6 mois et comportait au moins un scanner thoracique annuel. Résultats: 14 patients (âge moyen : 48 ans, 5 hommes, 9 femmes, 6 métastases pleurales synchrones et 8 récidives, 1 thymome B1, 3 thymomes B2, 4 thymomes B2 prédominant B3, 4 thymomes B3, 2 carcinomes thymiques) ont bénéficié d'une cytoréduction associée à une CHIT. La cytoréduction a consisté en une pleurectomie pariétale associée à diverses resections en fonction de la localisation des métastases. L'intervention a été pratiquée chez tous les patients sans difficulté technique. On relève une complication per-opératoire (section d'un pontage coronarien) et 3 complications postopératoires (1 lâchage de suture diaphragmatique, 1 insuffisance rénale aigue et 1 caillotage pleural) sans conséquence. La médiane de survie globale globale est de 59 mois, la médiane de survie sans récidive est de 35 mois pour une durée médiane de suivi à 26,5 mois (moyenne à 33,8 mois). Conclusion: L'association d'une cytoréduction à une CHIT pour traiter les TET métastatiques à la plèvre est faisable et sûre.

    Date de soutenance: 11 Octobre 2017
    Directeur(s) de thèse: Brouchet, Laurent
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Tumeur épithéliale thymique - Thymome - Carcinome thymique - Chimiothérapie hyperthermique intra-thoracique - Cytoréduction - Masaoka IVa
    Déposé le: 18 Jan 2018 09:36

    Actions (login required)

    Voir document