Logo Logo

Utilisation de la pince de Pozzi et réalisation d'une hystérométrie lors de la pose des dispositifs intra-utérins. Etude des pratiques des soignants de Haute-Garonne

Pakey, Marion (2017) Utilisation de la pince de Pozzi et réalisation d'une hystérométrie lors de la pose des dispositifs intra-utérins. Etude des pratiques des soignants de Haute-Garonne. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1884Kb)

    Résumé en français

    Introduction : l'utilisation d'une pince de Pozzi et la réalisation d'une hystérométrie lors de la pose des dispositifs intra-utérins (DIU) sont largement préconisées dans les recommandations officielles et les notices de pose, alors qu'elles n'ont jamais fait l'objet d'études comparatives prouvant leur utilité. L'objectif de cette étude est d'étudier les modalités pratiques de pose des dispositifs intra-utérins (DIU) par les professionnels de santé de Haute-Garonne concernant l'utilisation d'une pince de Pozzi et d'une hystérométrie. Méthode : il s'agit d'une étude quantitative observationnelle descriptive déclarative réalisée entre décembre 2016 et mars 2017. 149 soignants ont été inclus, dont 40% de médecins généralistes, 23% de gynécologues obstétriciens, 19% de gynécologues médicaux et 18% de sages-femmes. Résultats : 39% des professionnels de santé interrogés déclarent utiliser une pince de Pozzi et réaliser une hystérométrie de façon systématique. Ils sont 30% à n'utiliser ni pince de Pozzi ni hystérométrie systématiques, 21% réalisent uniquement une hystérométrie systématique et 10% utilisent seulement la pince de Pozzi de façon systématique. Si la réalisation ou non d'une hystérométrie systématique semble plutôt relever d'un choix ou d'une expérience personnelle, l'utilisation systématique de la pince de Pozzi semble de plus en plus remise en question. Conclusion : des modalités dites "alternatives" de pose sont utilisées par une majorité des soignants interrogés (61%). Au vu de ces résultats, il serait intéressant de réaliser des études comparatives afin d'évaluer les complications, la tolérance et l'efficacité des DIU en fonction de leur technique de pose.

    Date de soutenance: 19 Octobre 2017
    Directeur(s) de thèse: Courteaut, Valérie
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Contraception - Dispositifs intra-utérins (DIU) - Pince de Pozzi - Hystérométrie - Techniques d'insertion/de pose - Compétences techniques
    Déposé le: 14 Dec 2017 11:23

    Actions (login required)

    Voir document