Logo Logo

Enquête de pratique des médecins généralistes de la région Midi-Pyrénées lors de l'initiation d'une insulinothérapie en consultation chez les patients diabétiques de type 2

Mignonat, Cécile (2017) Enquête de pratique des médecins généralistes de la région Midi-Pyrénées lors de l'initiation d'une insulinothérapie en consultation chez les patients diabétiques de type 2. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2149Kb)

    Résumé en français

    Introduction : les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) de janvier 2013 préconisent 1'initiation d'une insulinothérapie chez les diabétiques de type 2 lorsque le contrôle glycémique n'est pas satisfaisant malgré un traitement oral optimal. Matériel et méthode : le but de notre étude est d'analyser les modalités d'initiation d'une insulinothérapie, et de mettre en évidence les difficultés rencontrées. Une étude descriptive de pratique a été réalisée grâce à la diffusion par mail d'un questionnaire à l'ensemble des médecins généralistes exerçant dans l'ex région Midi-Pyrénées. Résultats et discussion : 56 médecins ont participé à notre étude. Les médecins généralistes initient en majorité une insuline basale analogue lente le soir à une posologie moyenne de 12 UI; associée à des autosurveillances glycémiques, à un objectif glycémique à atteindre, et à une adaptation des doses en cas d'hyper et d'hypoglycémie. Les médecins généralistes qui n'initient pas d'insuline font le choix d'un inhibiteur de la DPP4. Le manque de connaissance des médecins, le manque de temps en consultation, la peur de la réaction négative et de l'inobservance des patients vis-à-vis de l'insuline semblent retarder son initiation. Les médecins orientent leur patient vers un diabétologue pour son expertise, pour réaliser l'éducation thérapeutique et pour motiver le patient à sa prise en charge. Conclusion : les médecins généralistes ont une connaissance plutôt bonne des recommandations de pratique de l'HAS, mais se heurtent à de nombreux obstacles en consultation à l'origine d'une inertie thérapeutique.

    Date de soutenance: 19 Octobre 2017
    Directeur(s) de thèse: Bourgeois, Odile
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Initiation - Insuline - Diabète de type 2 - Médecins généralistes
    Déposé le: 04 Dec 2017 17:45

    Actions (login required)

    Voir document