Logo Logo

Prise en charge des aidants naturels de patients atteints de maladie d'Alzheimer et maladies apparentées, vivant à domicile, par les médecins généralistes en Midi-Pyrénées

Mochel, Muriel (2016) Prise en charge des aidants naturels de patients atteints de maladie d'Alzheimer et maladies apparentées, vivant à domicile, par les médecins généralistes en Midi-Pyrénées. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF (L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Santé de Toulouse.)
Télécharger (36Kb)

    Résumé en français

    Introduction : la prise en charge de l'aidant naturel de patients atteints de maladie d'Alzheimer et maladies apparentées a fait l'objet de recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) en 2010. Qu'en est-il de cette prise en charge en pratique ? L'objectif principal de cette étude était de réaliser un état des lieux de leur prise en charge par les médecins généralistes en Midi-Pyrénées en se basant sur les recommandations de la HAS. L'objectif secondaire était d'évaluer les difficultés rencontrées lors de cette prise en charge. Matériels et Méthodes : il s'agissait d'une étude observationnelle basée sur un auto-questionnaire informatique rempli par les médecins généralistes de Midi-Pyrénées sur la prise en charge d'un à cinq aidants de leur choix. Résultats : la prise en charge spécifique des 145 aidants suivis par les 54 médecins ayant participé à l'étude se fait principalement au cours du suivi de l'aidé ou de l'aidant. Durant douze mois une attention particulière est porté au suivi psychologique, cardio-vasculaire et du fardeau, points essentiels des recommandations. L'évaluation nutritionnelle et sensorielle , la recherche des facteurs de risque de maltraitance et le suivi des aidants de moins de 60 ans sont des points à améliorer. Les difficultés principales sont le manque de temps des médecins généralistes, le déni et la négligence de l'aidant et les délais de prise en charge spécialisée. Discussion : des moyens simples afin d'améliorer la prise en charge pourraient être envisagés parmi lesquelles une formation plus pratique des médecins généralistes, une information des aidants des risques liés à leur fonction, un outil de coordination entre les différents acteurs du suivi.

    Date de soutenance: 28 Septembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Bismuth, Sergeand Morin, Fanny
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Aidant naturel - Médecin traitant - Maladie d'Alzheimer - Démence - Recommandations Haute Autorité de Santé
    Déposé le: 21 Nov 2017 11:19

    Actions (login required)

    Voir document