Logo Logo

Le pic monoclonal. Etude de 67 dossiers de patients adressés par leur médecin traitant à la consultation du service de médecine polyvalente du Centre hospitalier de Lourdes

Lemonnier, Margaux (2017) Le pic monoclonal. Etude de 67 dossiers de patients adressés par leur médecin traitant à la consultation du service de médecine polyvalente du Centre hospitalier de Lourdes. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1488Kb)

    Résumé en français

    Introduction : la prescription de l'EPS en soins primaires conduit fréquemment à la découverte, fortuite ou non, d'un pic monoclonal, dont la majorité sera une MGUS. Ceci motive la réalisation d'examens complémentaires et consultations chez le spécialiste, induisant des coûts de santé et de temps. Objectif : évaluer la typologie des pathologies diagnostiquées, suite à la découverte d'un pic monoclonal à l'EPS en médecine générale, évaluer les critères de prescription de l'EPS et modalités de suivi. Matériel et méthode : étude rétrospective, de 67 patients adressés par leur médecin traitant en consultation du service de médecine polyvalente du CH de Lourdes pour pic monoclonal à l'EPS, de Janvier 2011 à Décembre 2016. Résultats : Diagnostic de 56,7% de MGUS, 27% de myélome et 16,3% de maladie de Waldenström. EPS indiquée dans 51,3% des cas. Conclusion : la MGUS est fréquente en population générale. De par sa position, le médecin généraliste doit y être sensibilisé pour orienter au mieux son patient et limiter les coûts de santé.

    Date de soutenance: 16 Octobre 2017
    Directeur(s) de thèse: Dubroca, Nadine
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Serum protein electrophoresis - Monoclonal gammopathy - Myeloma - Waldenström - MGUS - General practitioner - Guidelines
    Déposé le: 21 Nov 2017 11:29

    Actions (login required)

    Voir document