Logo Logo

Impact de la neuropathie autonome diabétique sur l'effet glucagonostatique des inhibiteurs de la DPP-4

Lobinet, Emilie (2013) Impact de la neuropathie autonome diabétique sur l'effet glucagonostatique des inhibiteurs de la DPP-4. Thèse d'exercice en Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2102Kb)

    Résumé en français

    Les inhibiteurs de la DPP-4 (iDDP4) sont largement prescrits dans le diabète de type 2 (DT2). Ils augmentent la concentration de GLP-1 actif pour stimuler l'insulinosécrétion et exercer un effet glucagonostatique glucodépendant. Notre étude physiopathologique, monocentrique et comparative, évalue l'influence de la neuropathie autonome diabétique (NA) sur l'effet glucagonostatique des iDPP4 en réponse à un repas test. Après la prise d'iDPP-4, en l'absence de NA, la glucagonémie post repas diminue comparée à la cinétique témoin. En présence de NA, le glucagon n'est pas diminué après la prise de l'iDDP4. Cependant, la concentration de GLP-1 actif est significativement augmentée après iDDP4 dans les deux groupes. En conclusion, la NA altère l'effet glucagonostatique des iDPP-4. Leur inefficacité, chez certains patients, peut s'expliquer par la présence d'une NA. De plus, nos résultats renforcent l'hypothèse de l'action des incrétines via un axe intestin-cerveau-périphérie impliquant le nerf vague.

    Date de soutenance: 11 Octobre 2013
    Directeur(s) de thèse: Hanaire, Hélène
    Sujet(s): Médecine spécialisée
    Facultés: Purpan
    Mots-clés libres: Diabète type 1 - GLP-1 - Inhibiteurs de la DPP-4 - Neuropathie autonome - Incrétines
    Déposé le: 21 Oct 2013 12:46

    Actions (login required)

    Voir document