Logo Logo

Connaissances et stratégies thérapeutiques dans la prise en charge de la douleur aigüe des patients traités par médicament de substitution aux opiacés : enquête transversale auprès d'un échantillon de médecins généralistes et internes en médecine générale en Midi-Pyrénées

Chalan-Latou, Benjamin (2017) Connaissances et stratégies thérapeutiques dans la prise en charge de la douleur aigüe des patients traités par médicament de substitution aux opiacés : enquête transversale auprès d'un échantillon de médecins généralistes et internes en médecine générale en Midi-Pyrénées. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1374Kb)

    Résumé en français

    Introduction : l'addiction aux opiacés est une maladie chronique à rechutes associée à une morbi-mortalité importante. Les médecins généralistes (MG) ont un rôle central dans la prise en charge des douleurs qui sont plus fréquentes au sein de cette population. L'objectif de notre étude était d'explorer les connaissances et habitudes thérapeutiques de MG et internes en médecine générale (IMG) en Midi-Pyrénées sur la prise en charge de la douleur aigüe des patients sous médicaments substitutifs aux opiacés (MSO). Méthode : étude épidémiologique observationnelle transversale descriptive avec envoi de questionnaire par mail aux MG des études OPEMA et ESUB-MG ainsi qu'aux IMG inscrits à l'AIMG (Association des IMG de Midi-Pyrénées) du 16/05/2017 au 11/06/2017. Résultats : 77 questionnaires complets ont été étudiés (n = 25 médecins et n = 52 IMG) : 64% des médecins ne savaient pas que la douleur était plus prévalente chez les patients sous MSO, 65% savaient que ces patients nécessitaient des doses d'opiacés plus importantes que les patients de la population générale pour une analgésie équivalente. Les IMG avaient de meilleures connaissances théoriques que les MG mais les MG avaient de meilleures connaissances thérapeutiques. Parmi les médecins, 26% avait recours aux associations de MSO avec des paliers 2 et 23% aux associations de morphine avec la buprénorphine. Ces deux schémas sont sources d'interactions potentiellement préjudiciables pour les patients. Discussion : il apparaît primordial de diffuser les recommandations de prise en charge de la douleur des patients sous MSO, afin de perfectionner les connaissances des MG et IMG.

    Date de soutenance: 14 Septembre 2017
    Directeur(s) de thèse: Dupouy, Julie
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Addiction aux opiacés - Médicaments substitutifs - Douleur - Médecine générale
    Déposé le: 21 Nov 2017 12:57

    Actions (login required)

    Voir document