Logo Logo

Morbidité maternelle sévère sur deux années dans une maternité de niveau 3 : analyse descriptive et évaluation de la qualité de la prise en charge de 43 cas

Herman, Marine (2016) Morbidité maternelle sévère sur deux années dans une maternité de niveau 3 : analyse descriptive et évaluation de la qualité de la prise en charge de 43 cas. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF (L'auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L'exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Santé de Toulouse.)
Télécharger (275Kb)

    Résumé en français

    Introduction : l'étude de la morbidité maternelle sévère (MMS) en complément de l'étude de la mortalité pour l'évaluation de la santé maternelle et de la qualité des soins en obstétrique connaît un intérêt croissant. Le but de cette étude est d'identifier les cas de MMS sur 2 ans dans une maternité de niveau III et d'évaluer la qualité de leur prise en charge. Matériel et méthodes : les critères d'inclusion étaient les grossesses supérieures à 14 SA avec décès ou morbidité maternelle sévère définie comme un transfert en réanimation /USVUSC/déchocage et/ou hémorragie du post-partum avec transfusion de plus de 4 culots globulaires. Les dossiers étaient ensuite analysés afin d'étudier l'évitabilité et la prise en charge optimale ou non. Résultats : 43 dossiers ont été sélectionnés entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2015. Le taux de mortalité était de 31,4/100 000 naissances vivantes. Le taux de morbidité maternelle sévère était de 4,71/100 000 naissances vivantes. Le ratio MMS/mortalité maternelle était de 14/1. 40% des dossiers ont été jugés "évitables" ou "peut-être évitables", 55,6% étaient "non évitables". Pour ce qui est de la prise en charge de la pathologie ou de la complication responsable de la MMS, un tiers des dossiers environ ont eu une prise en charge non optimale. Conclusion : l'amélioration de la santé maternelle est un des buts de l'OMS. Notre étude a montré qu'il existe encore une marge de progression possible dans l'amélioration de la qualité des soins.

    Date de soutenance: 28 Octobre 2016
    Directeur(s) de thèse: Guyard-Boileau, Béatrice
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Morbidité maternelle sévère - Qualité de prise en charge - Evitabilité - Adéquation des soins
    Déposé le: 19 Sep 2017 14:42

    Actions (login required)

    Voir document