Logo Logo

Infections invasives à meningocoques du sérogroupe B en Nouvelle-Calédonie : étude préliminaire à l'instauration du vaccin Bexsero

Boijout, Hugo (2017) Infections invasives à meningocoques du sérogroupe B en Nouvelle-Calédonie : étude préliminaire à l'instauration du vaccin Bexsero. Thèse d'exercice en Thèses > Pharmacie, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2663Kb)

    Résumé en français

    La Nouvelle-Calédonie connait une incidence des infections invasives à méningocoques 3 fois supérieure à celle de la France métropolitaine, avec une forte prédominance du sérogroupe B. Le nouveau vaccin Bexsero(r) ciblant le méningocoque du sérogroupe B présente un intérêt majeur pour les nombreux individus déficitaires dans le système du complément de cet archipel. Cependant, l'hypervariablité antigénique du méningocoque impose de démontrer l'efficacité du vaccin sur les souches circulant localement. Protocole : Un panel de 48 méningocoques invasifs du sérogroupe B isolés entre 2000 et 2015 a été typé par Multi Locus Sequence Typing (MLST). Secondairement, les gènes fhbp, nadA, nhba et porA, codant pour les 4 antigènes méningococciques inclus dans le vaccin Bexsero(r), ont été séquencés. Les variants alléliques ont été identifiés et reliés aux variants antigéniques correspondant, afin de déterminer le profil antigénique de chaque isolat. Résultats : Les 48 isolats sont répartis en 21 séquence-types (ST), regroupés dans 10 complexes clonaux (cc). Le cc32 est majoritaire avec 37,5% des isolats. Au sein de ce cc, le ST-267, endémique à la Nouvelle-Calédonie, est le plus représenté (20,8%). L'efficacité estimée du vaccin est comprise entre 33,3 et 89,6%, avec en particulier une forte efficacité attendue sur les isolats du cc32. Cette estimation large reflète la variabilité de l'expression membranaire des antigènes mais indique que les variants antigéniques présents sont potentiellement fortement liés par les anticorps post-vaccinaux. Discussion:Les résultats de cette étude préliminaire concordent avec la distribution mondiale des lignées hyperinvasives et permettent d'envisager une efficacité satisfaisante du vaccin Bexsero(r). Les souches du cc32, et notamment le ST-267, sont identifiées comme cibles essentielles du vaccin. Un test d'expression antigénique permettra secondairement d'affiner l'estimation d'efficacité et fixera la place du vaccin Bexsero(r) parmi les recommandations vaccinales locales.

    Date de soutenance: 03 Février 2017
    Directeur(s) de thèse: Colot, Julien
    Sujet(s): Thèses > Pharmacie
    Facultés: Facultés > Pharmacie
    Mots-clés libres: Neisseria meningitidis - Méningocoque - Sérogroupe B - Vaccin - Bexsero - MLST - Nouvelle-Calédonie - Méningite
    Déposé le: 21 Aug 2017 15:07

    Actions (login required)

    Voir document