Logo Logo

Détection des carbapenemases chez les entérobactéries : revue de la littérature et évaluation des techniques phénotypiques

Lecour, Aurélie (2017) Détection des carbapenemases chez les entérobactéries : revue de la littérature et évaluation des techniques phénotypiques. Thèse d'exercice en Thèses > Pharmacie, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2990Kb)

    Résumé en français

    Les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ERC) ont vu leur distribution devenir mondiale au cours de la dernière décennie, ce qui suscite des inquiétudes quant au contrôle des infections hospitalières et des traitements antibiotiques. Les ERC par production de carbapénèmases (EPC) doivent être détectées de manière rapide et fiable afin de prévenir leur transmission horizontale dans les établissements de soins par mise en place des mesures d'hygiène complémentaires de type contact. Nous avons réalisé une revue bibliographique des différentes méthodes phénotypiques et génotypiques de mise en évidence des EPC à partir de colonies d'ERC, en présentant les avantages et les limites de chacune. Nous avons par ailleurs évalué trois de ces méthodes phénotypiques: (i) le test d'inhibition Rosco NEOSENSITABS KPC/MBL(r) confirm kit (Rosco Diagnostica) associé ou non à un disque de témocilline (Bio-Rad) actuellement utilisé au laboratoire du CHU de Toulouse, (ii) le test d'inhibition MAST DISCS(r) (Mast groups) en association ou non avec un disque de témocilline (Mast) et au disque CAT-ID (Carbapenemase Activity Test, Mast) nouvellement commercialisé, et (iii) le test CIM (Carbapenem Inactivation Method) récemment rapporté dans la littérature. L'évaluation de ces tests a été réalisée avec 58 entérobactéries de sensibilité diminuée aux carbapénèmes (34 souches EPC et 24 souches non-EPC) disponibles au laboratoire du CHU de Toulouse, la méthode de référence pour la détermination du mécanisme de résistance était la PCR et/ou le test Carba NP réalisé par le Centre National de Référence. Les souches d'EPC incluaient, 3 VIM, 10 NDM, 19 OXA-48 et 1 OXA-181. Toutes les combinaisons associant les tests d'inhibition Rosco et Mast présentaient une sensibilité = 94% et une spécificité = 50%. Les combinaisons associant la témocilline présentaient les moins bonnes spécificités. Le test CAT-ID utilisé seul présentait les meilleures performances (sensibilité de 97% et spécificité de 83%) et pourrait être utilisé seul comme test de dépistage des EPC à partir de colonies du fait de sa simplicité de réalisation et de son faible coût. Le test CIM n'a pas montré de performances suffisantes pour la détection des EPC contrairement à sa description originale, mais il mérite d'être évalué dans sa forme modifiée récemment décrite.

    Date de soutenance: 24 Avril 2017
    Directeur(s) de thèse: Garcie, Christopheand Dubois, Damien
    Sujet(s): Thèses > Pharmacie
    Facultés: Facultés > Pharmacie
    Mots-clés libres: Entérobactéries - Carbapénèmases - Tests phénotypiques - Faropénème - Carbapenem inactivation method
    Déposé le: 21 Aug 2017 15:40

    Actions (login required)

    Voir document