Logo Logo

Etude comparative de prévalence des lésions inflammatoires de l'arc postérieur sur l'IRM du rachis lombaire dans la spondyloarthrite et la lombalgie commune

Braun, Hélène (2017) Etude comparative de prévalence des lésions inflammatoires de l'arc postérieur sur l'IRM du rachis lombaire dans la spondyloarthrite et la lombalgie commune. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2250Kb)

    Résumé en français

    Objectif : Comparer la prévalence des anomalies inflammatoires de l'arc postérieur sur l'IRM du rachis lombaire et thoracique chez des patients atteints de spondyloarthrites (SpA) et de lombalgie commune (LC). Matériel et méthode : Etude transversale monocentrique. Les IRM dorso-lombaires de SpA axiale ont été comparées à celles de LC, en excluant les lombalgies symptomatiques. Les coupes sagittales STIR et T1 ont bénéficié d'une double lecture, en aveugle du groupe d'appartenance et des données cliniques, sur un appareil 3 et 1.5 Tesla jusqu'aux étages T8-T9. Résultats : Quatre-vingt-quinze patients ont été inclus dans chaque groupe. La reproductibilité inter et intra-observateur était excellente (?=0.938). La prévalence des arthrites costo-transversaires, des œdèmes des pédicules, des apophyses transverse et épineuses était significativement différente entre les deux groupes (27% (SpA) versus 8% (LC), p=0.0058). Les coins inflammatoires ont été retrouvés chez 39% des SpA contre 16% des LC (p=0.009). Le Modic inflammatoire était plus fréquent chez les LC avec anomalie de l'arc postérieur que sans (29.4% versus 4.8%, p=0.028). Les arthrites costo-transversaires et les œdèmes des apophyses transverses ont une spécificité de 100% pour le diagnostic de SpA, avec une sensibilité de 17% et 3.2% respectivement. Il n'a pas été mis en évidence de phénotype clinique particulier associé à la présence de ces anomalies de l'arc postérieur dans le groupe de LC. Conclusion : Les arthrites costo-transversaires, les œdèmes des pédicules et des apophyses transverses et épineuses sont plus fréquentes et spécifiques des SpA. La présence d'anomalie de l'arc postérieur est souvent associée à un Modic inflammatoire dans le groupe LC, le plus souvent au même étage rachidien.

    Date de soutenance: 02 Juin 2017
    Directeur(s) de thèse: Ruyssen-Witrand, Adeline
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Lombalgie commune - Spondyloarthrite - IRM - Rachis - Arc postérieur
    Déposé le: 13 Jul 2017 15:58

    Actions (login required)

    Voir document