Logo Logo

Etats de mal épileptiques de l'adulte : valeurs pronostiques du caractère inaugural de l'EME et des anomalies de signal IRM à la phase aigüe

Benaiteau, Marie (2017) Etats de mal épileptiques de l'adulte : valeurs pronostiques du caractère inaugural de l'EME et des anomalies de signal IRM à la phase aigüe. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (2865Kb)

    Résumé en français

    Nous nous intéressons aux valeurs pronostiques du caractère inaugural de l'état de mal épileptique (EME) de l'adulte et des anomalies de signal IRM associées à l'EME (ASIE) décrites dans la littérature, dont les implications cliniques sont mal connues. Etude prospective observationnelle au sein du CHU de Toulouse. Durant 6 mois, tous les patients = 18 ans admis pour EME étaient inclus de manière consécutive, via la lecture systématique des EEG, excepté les EME post-anoxiques. Les caractéristiques des patients et des EME étaient analysées ainsi que les IRM encéphaliques (3 Teslas). Une évaluation clinique était réalisée à 1, 3 et 12 mois où étaient notés le score de Rankin et les résultats des contrôles IRM s'ils avaient eu lieu. 127 patients furent inclus. L'EME fut confirmé chez 109 patients, dont 46 n'avaient pas d'antécédent épileptique. L'âge moyen était de 60 ans. 60 % des EME étaient pharmacorésistants et un tiers duraient plus de 24 heures. Les EME inauguraux étaient plus sévères que les EME des patients épileptiques, associés à une étiologie cérébrale aiguë dans 20 % des cas et à une évolution clinique plus défavorable. La mortalité à 1 an était élevée : 32,6 % pour les patients en EME de novo, 21,3 % pour les patients épileptiques. Les ASIE furent retenues dans 20 cas soit une incidence de 37 %, préférentiellement localisées au niveau du cortex, de l'hippocampe, de l'amygdale et du thalamus. Une réversibilité complète des ASIE n'était observée que dans un tiers des cas. Les ASIE étaient significativement associées au caractère non convulsivant de l'EME (p=0,002), au handicap fonctionnel à 1 mois (p=0,05) et à la mortalité à 1 an (en excluant les tumeurs cérébrales, p=0,02). Les EME de l'adulte sont sévères et grevés d'une lourde morbi-mortalité, en particulier lorsqu'ils sont inauguraux. Les ASIE apparaissent comme un probable marqueur pronostique précoce. Notre étude souligne l'apport majeur de l'IRM à la phase aiguë des EME de l'adulte, tant pour le bilan diagnostique et étiologique, que pour sa probable valeur pronostique.

    Date de soutenance: 16 Juin 2017
    Directeur(s) de thèse: Valton, Lucand Bonneville, Fabrice
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Etats de mal épileptiques de l'adulte - IRM - Pronostic - Etat de mal épileptique de novo - Morbidité - Mortalité - Etiologies - Diffusion
    Déposé le: 13 Jul 2017 15:46

    Actions (login required)

    Voir document