Logo Logo

Devenir des patients non revenus à un an et initialement évalués au cours de l'année 2014 à l'Hôpital de jour des fragilités et de prévention de la dépendance de Toulouse

Boissinot, Claire (2017) Devenir des patients non revenus à un an et initialement évalués au cours de l'année 2014 à l'Hôpital de jour des fragilités et de prévention de la dépendance de Toulouse. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1220Kb)

    Résumé en français

    Introduction : La fragilité est réversible, d'où l'importance du suivi après une première évaluation. Mais seulement 35% des patients reviennent un an après à l'Hôpital de jour d'évaluation des fragilités de Toulouse. Afin de mieux comprendre pourquoi, cette étude étudie le devenir des patients non revenus. Méthode : Un questionnaire téléphonique a été réalisé au cours de l'année 2015 auprès des patients initialement évalués au cours de l'année 2014, recueillant un changement du lieu de vie, les évènements médicaux ou stressants et l'accord ou non pour la réévaluation à un an avec les causes du refus. Résultats : Sur les 494 patients inclus, 167 patients (34%) sont revenus à un an, 39 patients (7,8%) sont décédés, 288 patients (58,2%) ne sont pas revenus dont 104 (21%) ont été perdus de vue, 171 (34,6%) ont répondu au questionnaire, et 13 (2,6%) patients ont eu un suivi rapproché. 17% des patients non revus ont changé de lieu de vie et 30% ont présenté un évènement médical. Les causes majoritaires de refus sont soit que les patients n'ont pas trouvé d'intérêt à la journée (44%), soit que c'est la famille ou le conjoint qui s'opposait à la réévaluation (9%), ou alors le suivi du médecin traitant est suffisant (8%). Conclusion : La non réponse à l'appel téléphonique est la cause principale de perte de vue des patients, il semble donc judicieux de contacter le patient par un autre moyen (SMS ou mail). Le manque d'intérêt est la cause principale de refus pour la réévaluation. Il y a donc un intérêt à développer la communication et l'information sur la fragilité auprès des patients et de leur famille en amont de la primo évaluation et via le médecin traitant.

    Date de soutenance: 18 Avril 2017
    Directeur(s) de thèse: Chicoulaa, Bruno
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Sujets âgés - Fragilité - Prévention - Suivi - Etude observationnelle rétrospective
    Déposé le: 23 May 2017 14:11

    Actions (login required)

    Voir document