Logo Logo

Obstacles et difficultés en matière de diagnostic précoce de démence en soins primaires : enquête auprès des médecins généralistes des Hautes-Pyrénées

Lassarrette, Marion (2016) Obstacles et difficultés en matière de diagnostic précoce de démence en soins primaires : enquête auprès des médecins généralistes des Hautes-Pyrénées. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (628Kb)

    Résumé en français

    Introduction : En France il existe un sous-diagnostic des démences. En l'absence de traitement curatif, le diagnostic précoce apparaît comme le seul moyen d'améliorer la qualité de vie du patient et préparer la prise en charge future. Objectif : L'objectif de cette étude était d'identifier les obstacles et difficultés au diagnostic précoce de démence en soin primaire dans le département des Hautes-Pyrénées. Méthode : Pour répondre à cette problématique nous avons réalisé une enquête par questionnaires auprès des médecins généralistes des Hautes-Pyrénées. Résultats : 109 questionnaires ont été analysés. Pour 79,8 % des praticiens le diagnostic de démence était utile pour adapter la prise en charge du patient. Pour 77,1 % des praticiens le manque de temps représentait un obstacle à la détection de la démence. 45,9 % des praticiens disaient rencontrer des difficultés à l'utilisation des outils de détection de la démence ou de la perte d'autonomie. 54,7 % des praticiens pensaient ne pas être suffisamment formés à la détection de la démence. 67,0 % des praticiens estimaient que les traitement de la maladie d'Alzheimer n'étaient pas utiles dans la prise en charge des démences. L'annonce du diagnostic ne représentait pas un obstacle à la détection de la démence pour 91,7 % des praticiens. La complexité de l'organisation d'une prise en charge médico-psycho-sociale ne représentait pas un obstacle à la détection de la démence pour 78,0 % des praticiens. Conclusion : Le diagnostic précoce de démence apparaît comme utile pour la majorité des praticiens de notre étude. Il persiste toutefois des obstacles. Cet article soulève la question des moyens de lutte contre les obstacles identifiés en terme de formation, d'information et de rémunération des médecins généralistes.

    Date de soutenance: 13 Septembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Mesthe, Pierreand Cunin, Thomas
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Démence - Détection - Diagnostic précoce - Obstacle - Médecins généralistes - Hautes-Pyrénées
    Déposé le: 23 Feb 2017 10:33

    Actions (login required)

    Voir document