Logo Logo

Caractéristiques de la prescription des inhibiteurs de la pompe à protons chez les sujets > 65 ans : enquête à l'officine

Cubilie, Athina (2016) Caractéristiques de la prescription des inhibiteurs de la pompe à protons chez les sujets > 65 ans : enquête à l'officine. Thèse d'exercice en Thèses > Pharmacie, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (648Kb)

    Résumé en français

    Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) font partie des médicaments les plus prescrits en France, et notamment chez les personnes de plus de 65 ans. L'objectif de notre travail était d'estimer le taux d'exposition aux IPP des patients se présentant de manière ambulatoire dans une pharmacie de quartier à Toulouse. L'objectif secondaire était d'évaluer la conformité des prescriptions d'IPP à l'AMM et aussi aux recommandations en vigueur selon 3 critères : indication, dose, et la durée du traitement. Au total, nous avons inclus 191 patients d'âge moyen 75,7 ± 8,2 ans avec une prédominance masculine (53,9%, soit un sex ratio de 1,17). Nous avons divisé la population en deux groupes en fonction de l'âge : les patients de 65 à 75 ans et ceux âgés de plus de 75 ans. L'exposition à un IPP concerne plus d'un tiers des patients (35,7%) tout âge confondu. Les patients de plus de 75 ans sont plus exposés aux IPP (41,6%) contre 29,9% pour les patients de la tranche d'âge 65-75 ans. Parmi les prescriptions d'IPP, plus de la moitié (50,7%) s'avère non conforme avec essentiellement association d'un IPP à un Antiagrégant Plaquettaire ou à un anticoagulant (n=15, 44,2%), suivie des gastralgies (n=10, 29,5%). La non-conformité sur le critère " durée du traitement " a concerné 11 patients avec un IPP allant de 1 à 3 ans. Il semble important de sensibiliser les médecins généralistes sur les recommandations lors de la prescription initiale ou le renouvellement d'IPP, de réévaluer leur prescription tenant compte de leurs risques potentiels au long cours comme l'augmentation du risque de fracture, de démence ou d'insuffisance rénale.... Le pharmacien d'officine a aussi un rôle important à jouer auprès du patient afin de promouvoir le bon usage des IPP, considéré souvent comme un médicament de confort, sans danger, que l'on peut se procurer aussi sans ordonnance.

    Date de soutenance: 01 Décembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Bagheri, Haleh
    Sujet(s): Thèses > Pharmacie
    Facultés: Facultés > Pharmacie
    Mots-clés libres: Personne âgée - Effets indésirables - Prescription inappropriée - Inhibiteurs de pompe à protons
    Déposé le: 15 Feb 2017 10:21

    Actions (login required)

    Voir document