Logo Logo

Intoxications médicamenteuses volontaires admises aux Urgences pédiatriques du CHU de Toulouse : comparaison des années 2014-2015 et 2006-2007

Bringer, Aurélie and Crozatier, Lucie (2016) Intoxications médicamenteuses volontaires admises aux Urgences pédiatriques du CHU de Toulouse : comparaison des années 2014-2015 et 2006-2007. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (2222Kb)

    Résumé en français

    Résumé: Les intoxications médicamenteuses sont la première méthode de tentative de suicide dans la population générale. L'adolescence est une période fragile, pour laquelle le risque de suicide est élevé. Il s'agit d'une étude épidémiologique et comparative à huit années d'intervalle d'une population admise aux urgences pédiatriques du CHU de Toulouse pour tentative de suicide par intoxication médicamenteuse volontaire. Le nombre d'admission en 2014-2105 était augmenté de dix-sept pour cent par rapport à 2006-2007. Les molécules ingérées différaient significativement, en 2014-2015 les antalgiques étaient plus nombreux notamment le paracétamol (OR=1,8(1,1-3,0); p=0,025) alors que les psychotropes étaient en baisse (OR=0,4(0,3-0,7); p=0,0004) par rapport à 2006-2007. La symptomatologie à l'arrivée changeait : la période 2014-2015 était dominée par les troubles digestifs (OR=2,2(1,1-4,4); p=0,03) alors qu'en 2006-2007 les troubles neurologiques étaient plus nombreux (OR=0,4(0,2-0,8); p=0,01). La prise en charge remarquait une diminution significative de l'utilisation du lavage gastrique et du charbon activé mais une augmentation de l'évaluation sociale aux urgences. A huit années d'intervalle, les jeunes filles sont plus nombreuses à ingérer des médicaments de façon volontaire. Les symptômes motivant une prise en charge aux urgences sont devenus digestifs plutôt que neurologiques, alors que les molécules ingérées évoluaient des psychotropes vers les antalgiques. Il serait intéressant d'étudier la relation entre la symptomatologie et les toxiques ainsi que le dépistage des intoxications aux antalgiques à partir des douleurs abdominales.

    Date de soutenance: 23 Septembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Claudet, Isabelle
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Intoxication médicamenteuse volontaire - Pédiatrie - comparative - Paracétamol
    Déposé le: 24 Jan 2017 11:03

    Actions (login required)

    Voir document