Logo Logo

Identification des freins à la prescription de la réhabilitation respiratoire pour les patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive par les médecins généralistes

Grimal, Gaudéric (2016) Identification des freins à la prescription de la réhabilitation respiratoire pour les patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive par les médecins généralistes. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (1383Kb)

    Résumé en français

    Introduction : La réhabilitation respiratoire est la pierre angulaire du traitement de la BPCO et a fait, à ce sujet, l'objet de recommandations du plus haut niveau de preuve. Cependant, l'analyse des pratiques montre qu'elle est, à l'heure actuelle, encore largement sous-prescrite par les médecins généralistes. Objectif : Identifier les freins à la prescription de la réhabilitation respiratoire pour les patients atteints de BPCO par les médecins généralistes. Méthode : Etude semi-qualitative, observationnelle et descriptive, réalisée de novembre 2015 à mars 2016, à partir de questionnaires semi-dirigés soumis aux cours d'entretiens individuels directs auprès des médecins généralistes installés dans la ville de Montauban. Résultats : 30 médecins généralistes sur les 53 exerçant leur activité dans cette ville ont accepté de répondre au questionnaire. Seuls 20 % d'entre-eux ont cité la réhabilitation respiratoire dans les grands principes du traitement de la BPCO et 80 % ne connaissent pas les dernières recommandations de la HAS. A ce sujet, 86,7 % des médecins généralistes interrogés ne se considèrent pas comme informés des programmes de réhabilitation respiratoire qui existent dans leur région. 86 % des patients BPCO suivis n'ont jamais participé à un programme de réhabilitation respiratoire. Parmi les patients ayant suivi un stage de réhabilitation respiratoire, seuls 20 % ont été adressés par leur généraliste, alors que 66,7 % des médecins généralistes interrogés considèrent que la prescription de la réhabilitation respiratoire relève de leur compétence. Conclusion : Cette étude a révélé que les médecins généralistes connaissent les critères diagnostiques de la BPCO et considèrent que la prescription de la réhabilitation respiratoire relève de leur champ de compétences. Cependant, ils prescrivent très peu la réhabilitation respiratoire par manque de connaissance quant aux recommandations, aux modalités de prescription et aux structures vers lesquelles orienter les patients BPCO pour suivre un programme. Ainsi, les résultats de notre enquête suggèrent que les efforts doivent être orientés vers le choix des méthodes de communication pertinentes à destination des médecins généralistes pour améliorer la diffusion des connaissances relatives à la réhabilitation respiratoire, afin de réduire la perte de chances des patients atteints de BPCO.

    Date de soutenance: 04 Octobre 2016
    Directeur(s) de thèse: Galera, Olivier
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: BPCO - Réhabilitation respiratoire - Freins - Médecine générale - Etude semi-qualitative
    Déposé le: 24 Jan 2017 13:38

    Actions (login required)

    Voir document