Logo Logo

Surveillance des femmes en médecine ambulatoire (médecine générale et gynécologie), 5 ans après un cancer du sein : étude rétrospective d'une cohorte de patientes traitées à l'Institut Universitaire du Cancer-Oncopôle

Korakis, Iphigénie (2016) Surveillance des femmes en médecine ambulatoire (médecine générale et gynécologie), 5 ans après un cancer du sein : étude rétrospective d'une cohorte de patientes traitées à l'Institut Universitaire du Cancer-Oncopôle. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (2394Kb)

    Résumé en français

    Le suivi du cancer du sein débute dès la fin des traitements spécifiques. Au terme de 5 ans de surveillance spécialisée la surveillance est déléguée par les oncologues aux acteurs de soins premiers (MG et gynécologues) et consiste en une mammographie et un examen clinique annuel. A travers notre étude rétrospective descriptive, nous avons décrit la surveillance ambulatoire par mammographie d'une cohorte de 41 patientes suivies par 53 médecins de soins premiers initialement traitées pour un cancer du sein pT1 à l'Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Oncopôle entre Octobre 2006 et Décembre 2008, par l'intermédiaire d'un questionnaire téléphonique adressé aux médecins. La majorité des patientes 59% (n=24) n'ont pas eu un suivi mammographique correct tel que défini par les recommandations et 27% (n=11) n'ont pas eu de mammographie pendant toute la durée de leur suivi ambulatoire. Le fait d'être suivie conjointement par un gynécologue prescripteur de la mammographie était un facteur associé à un suivi conforme aux recommandations (OR = 6.22 IC95 [1.33-29.0] p=0.02). Indépendamment de la qualité de leur suivi, 39% (n=16) ont eu un suivi hors recommandations via la prescription de dosages de marqueurs tumoraux par les MG. Notre étude a mis en évidence des points d'amélioration concernant la surveillance ambulatoire du cancer du sein. La sensibilisation des oncologues semble essentielle afin qu'ils puissent déléguer la surveillance au bon interlocuteur (médecin désigné par la patiente) et donner une information précise sur les modalités de cette surveillance.

    Date de soutenance: 29 Septembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Rougé-Bugat, Marie-Eve
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Suivi ambulatoire - Cancer du sein - Médecin généraliste - Gynécologue libéral - Coordination des soins - Marqueurs tumoraux
    Déposé le: 24 Jan 2017 14:00

    Actions (login required)

    Voir document