Logo Logo

Anti-inflammatoires et infections respiratoires hautes : les maitres de stage des universités suivent-ils mieux les recommandations actuelles que les autres médecins généralistes installés en Midi-Pyrénées ?

Grillot, Vanessa (2016) Anti-inflammatoires et infections respiratoires hautes : les maitres de stage des universités suivent-ils mieux les recommandations actuelles que les autres médecins généralistes installés en Midi-Pyrénées ? Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF ( L’auteur ne souhaite pas la mise en ligne de sa thèse. L’exemplaire papier peut être consulté ou emprunté à la BU Santé de Toulouse )
Télécharger (26Kb)

    Résumé en français

    Contexte et objectif : Les infections respiratoires hautes sont responsables de nombreuses consultations en médecine générale. Les recommandations déconseillent l'usage des antiinflammatoires dans cette indication. L'objectif de ce travail est d'évaluer les pratiques des médecins généralistes universitaires et non universitaires de Midi-Pyrénées, concernant la prise en charge symptomatique des infections ORL aigües de l'adulte. Matériel et méthodes : Etude prospective, comparative et descriptive et réalisée à partir d'ordonnances issues des consultations portant sur les infections ORL aigües, récupérées chez les médecins généralistes universitaires et non universitaires installés en Midi-Pyrénées. Résultats : L'étude concerne 11 médecins généralistes universitaires et 10 non universitaires. 319 ordonnances ont été analysées. 61,2% des ordonnances conformes aux recommandations, étaient prescrites par des médecins généralistes universitaires. L'âge jeune, l'exercice en groupe et en zone semi rurale semblaient influencer positivement les pratiques. 44,2% des prescriptions étaient non conformes aux recommandations, principalement dans le domaine de l'angine. Dans 52,8% des cas, l'ibuprofène était la molécule incriminée. Conclusion : Bien que cela n'expose qu'une tendance, les médecins maîtres de stage universitaires semblent être pour une moindre prescription d'anti-inflammatoires au cours des infections ORL aiguës.

    Date de soutenance: 27 Septembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Roux, Philippe
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Infections ORL - Adultes - Médecine générale - Maîtres de stage universitaires - Anti-inflammatoires non stéroïdiens - Corticoïdes
    Déposé le: 24 Jan 2017 17:51

    Actions (login required)

    Voir document