Logo Logo

Evaluation des pratiques professionnelles : hémocultures aux urgences de Rangueil du CHU de Toulouse

Graciet, Marion (2016) Evaluation des pratiques professionnelles : hémocultures aux urgences de Rangueil du CHU de Toulouse. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (659Kb)

    Résumé en français

    Objectifs : évaluer les pratiques professionnelles des médecins et IDE (Infirmiers Diplômés d'Etat) du service des urgences de Rangueil concernant les prescriptions et prélèvements des hémocultures. Essayer d'identifier des facteurs prédictifs de bactériémie. Matériel et méthodes : étude observationnelle descriptive transversale monocentrique incluant les patients ayant bénéficié d'hémocultures aux urgences de Rangueil du CHU de Toulouse entre le 1° Octobre et le 31 Décembre 2015. Nous avons recueilli les caractéristiques, les diagnostics et l'orientation des patients et avons calculé les délais entre l'admission aux urgences et les prélèvements d'hémocultures ainsi que les délais entre les prélèvements et l'administration des antibiotiques. Les volumes prélevés nous ont été fournis par le laboratoire de bactériologie. Enfin nous avons récupéré les modalités de prescription et de réalisation des hémocultures. Nous avons proposé un questionnaire aux médecins et IDE du service afin d'évaluer l'utilisation des hémocultures dans le service. Résultats : 608 patients ont été inclus ; 32 IDE et 24 médecins ont répondu aux questionnaires. On note une sous-estimation du volume minimal à prélever par les médecins (41,6%) et les IDE (78,2%) qui représente la sensibilité de l'examen, confirmée par les volumes largement insuffisants retrouvés par le laboratoire de bactériologie. Nous avons montré un taux de 12,5% de vraies bactériémies et 5,9% des hémocultures prélevées avaient un impact thérapeutique. L'E. Coli était le germe le plus fréquemment retrouvé. Nous n'avons pas mis en évidence de différence significative entre les hémocultures et celles qui sont positives. Conclusion : Les recommandations sur les prélèvements d'hémocultures sont peu connues donc peu respectées. Nous n'avons pas pu mettre en évidence de facteurs prédictifs de bactériémie. Une information concernant ces recommandations dispensée au personnel pourrait aider à davantage respecter ces recommandations.

    Date de soutenance: 23 Septembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Roucolle, Pierre
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Hémocultures - Pratiques professionnelles - Urgences - Rationalisation - Prescription
    Déposé le: 24 Jan 2017 18:29

    Actions (login required)

    Voir document