Logo Logo

Prise en charge thérapeutique de la maladie thromboembolique veineuse chez les patients atteints de cancer : évaluation des pratiques en Midi-Pyrénées

Bruni, Sarah (2016) Prise en charge thérapeutique de la maladie thromboembolique veineuse chez les patients atteints de cancer : évaluation des pratiques en Midi-Pyrénées. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1883Kb)

    Résumé en français

    Introduction : La survenue d'une maladie thromboembolique veineuse chez les patients atteints de cancer est une situation fréquente et grave nécessitant une prise en charge spécifique, ayant fait l'objet de recommandations françaises et internationales. Nous avons décrit la pratique des médecins généralistes et spécialistes, ambulatoires et hospitaliers, concernant la prise en charge thérapeutique curative de cette pathologie.Matériel et Méthode : Étude épidémiologique observationnelle descriptive auprès des médecins généralistes et spécialistes, ambulatoires et hospitaliers, de la région Midi-Pyrénées. Le recueil des données a été effectué du 6 novembre 2015 au 11 juillet 2016 par l'intermédiaire d'un questionnaire.Résultats : Sur les 4433 médecins interrogés, 350 ont répondu (taux de réponses : 7,9%). La majorité des médecins estime que plus de 10 % de leurs patients sont atteints de cancer (39%) et considère que 1 à 5 % sont atteints de maladie thromboembolique veineuse et cancer (48%). Un traitement par héparine injectable suivi d'un relais par anti-vitamine K est le plus souvent prescrit (38%) avec une surveillance plaquettaire deux fois par semaine (65%). Il est poursuivi pendant 6 mois (37 %) ou tant que le cancer n'est pas en rémission (46%). La reperméabilisation de la thrombose (62,3%) et la rémission du cancer (72,8%) influencent la durée du traitement de la MTEV dans un contexte oncologique.Conclusion: Si l'application des recommandations n'est pas optimale sur la classe thérapeutique et la surveillance biologique, un traitement de longue durée est majoritairement préconisé par les médecins en Midi-Pyrénées, suggérant une amélioration des pratiques et une meilleure adhésion aux recommandations.

    Date de soutenance: 18 Octobre 2016
    Directeur(s) de thèse: Bura-Rivière, Alessandra
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Maladie thromboembolique veineuse - Cancer - Héparine de bas poids moléculaire - Recommandations
    Déposé le: 10 Jan 2017 11:51

    Actions (login required)

    Voir document