Logo Logo

Transplantation pancréatique et rémission du diabète : étude de la cohorte de 64 patients du CHU de Toulouse

Baudin, Sophie (2016) Transplantation pancréatique et rémission du diabète : étude de la cohorte de 64 patients du CHU de Toulouse. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (1629Kb)

    Résumé en français

    La transplantation de pancréas vascularisé permet de restaurer une sécrétion endogène autorégulée d'insuline. La greffe combinée rein-pancréas (SPK) est le traitement de référence du patient diabétique de type 1 en insuffisance rénale, compte-tenu de l'amélioration prouvée de la morbi-mortalité des patients greffés en comparaison avec des patients non greffés ou greffés d'un rein seul. La littérature rapporte d'excellents résultats concernant la survie des patients et des greffons. Cependant, la dysfonction du greffon à plus ou moins long terme est inéluctable, il semble nécessaire de mieux la définir, afin de pouvoir objectivement comparer les résultats de la greffe entre les différents centres de transplantation et de pouvoir proposer une prise en charge plus uniformisée. Après exclusion des 12 échecs précoces et des 3 perdus de vue, parmi les 49 greffes pancréatiques analysées, 83,7% des patients à 1 an présentaient une rémission simple de leur diabète, définie par une HbA1c < 6% sans traitement médicamenteux à visée anti-diabétique. Les patients en simple rémission et présentant un holter glycémique jugé normal étaient classés en double rémission, soit 89,3% des patients ayant bénéficié d'un holter. L'âge plus jeune du donneur était significativement associé à la rémission simple à 1 an. Les troubles du métabolisme glucidique après la greffe peuvent être modérés et fluctuants. Dans ce contexte, l'apport du holter glycémique semble intéressant pour caractériser au mieux le profil des patients et orienter la prise en charge thérapeutique. Dans notre cohorte, la réalisation de l'HGPO est d'un apport plus limité. Notre étude a la particularité de décrire l'évolution de 4 patients greffés dans le cadre d'un diabète de type MODY 5, avec d'excellents résultats.

    Date de soutenance: 10 Octobre 2016
    Directeur(s) de thèse: Hanaire, Hélène
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Diabète de type 1 - Diabète de type MODY 5 - Transplantation pancréatique - SPK - Rémission du diabète - Dysfonction du greffon pancréatique - HbA1c - Holter glycémique - Hyperglycémie provoquée par voie orale
    Déposé le: 17 Jan 2017 18:08

    Actions (login required)

    Voir document