Logo Logo

Impact économique des médicaments biologiques dans le psoriasis en comparaison aux traitements systémiques classiques : étude des coûts réalisée à partir des données de l'Assurance Maladie dans la région Midi-Pyrénées

Le Moigne, Marie (2013) Impact économique des médicaments biologiques dans le psoriasis en comparaison aux traitements systémiques classiques : étude des coûts réalisée à partir des données de l'Assurance Maladie dans la région Midi-Pyrénées. Thèse d'exercice en Médecine spécialisée, Université Toulouse III - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1130Kb)

    Résumé en français

    Introduction : Peu de données sont disponibles quant à l'impact économique des médicaments biologiques dans le psoriasis en pratique clinique courante. L'objectif de cette étude était de comparer la consommatio ndes ressources de santé des patients traités par médicaments biologiques en comparaison aux patients traités par traitements systémiques classiques. Patients et méthodes : Cette étude de cohorte a été construite à partir de la base SNIIRAM (Système National d'Informations Inter-Régimes de l'Assurance Maladie) de la région Midi-Pyrénées. Nous avons réalisé une analyse des coûts, du point de vue de l'Assurance Maladie. Nous avons comparé les coûts de santé des patients " exposés ", qui recevaient un médicament biologique (adalimumab, etanercept, infliximab ou ustekinumab) avec les patients " non exposés " qui recevaient un traitement systémique classique (photothérapie, acitrétine, méthotrexate ou ciclosporine) sur une période de 6 mois. Résultats : Au total, 1924 patients ont été inclus : 69 patients "exposés" aux médicaments biologiques, versus 1855 patients " non exposés ". Les patients " exposés " avaient un coût de santé total moyen de 8107 €, contre 1678 € (p <0,001) chez les patients " non exposés ". Les coûts pour les patients " exposés " étaient plus élevés pour les hospitalisations, les médicaments, les consultations, y compris des consultations de dermatologie, les actes de laboratoire, les soins paramédicaux et les transports. La prescription de médicament biologique était associée à une augmentation de l'utilisation d'anti-infectieux et à une réduction de la consommation de psychotropes. Discussion : Le montant moyen des dépenses de santé est 5 fois plus élevé chez les patients traités par médicaments biologiques en comparaison aux traitements systémiques classiques dans le psoriasis. La principale limite de cette étude est la courte durée de suivi (6 mois). En effet, l'initiation d'un médicament biologique nécessite une phase d'induction qui a pu contribuer à une surestimation des coûts.

    Date de soutenance: 24 Septembre 2013
    Directeur(s) de thèse: Sommet, Agnès
    Sujet(s): Médecine spécialisée
    Facultés: Purpan
    Mots-clés libres: Psoriasis - Médicament biologique - Analyse des coûts
    Déposé le: 01 Oct 2013 11:42

    Actions (login required)

    Voir document