Logo Logo

Caractéristiques phénotypiques de l'hypercalcémie hypocalciurie familiale de type 1 : à propos de 80 sujets adultes

Mouly, Céline (2016) Caractéristiques phénotypiques de l'hypercalcémie hypocalciurie familiale de type 1 : à propos de 80 sujets adultes. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (3072Kb)

    Résumé en français

    L'hypercalcémie hypocalciurie familiale de type 1 (HHF1), liée à une mutation hétérozygote inactivatrice du récepteur sensible au calcium, est le principal diagnostic différentiel de l'hyperparathyroïdie primaire. Aucun traitement n'est indiqué dans l'HHF1, à la différence de l'hyperparathyroïdie primaire où la chirurgie est le traitement de première intention. Notre étude observationnelle, multicentrique, rétrospective, évalue les caractéristiques phénotypiques de sujets adultes résidant en France, avec un diagnostic génétique d'HHF1 réalisé entre 2001 et 2012. Quatre-vingt patients ont été inclus. L'hypercalcémie était découverte à un âge médian de 52 ans [IQR 37-61] et lors d'une enquête familiale chez 6/59 patients (10%). Certains sujets présentaient un antécédent de chondrocalcinose (12/53 patients, 23%), de fracture (8/59 patients, 14%), de colique néphrétique (7/57 patients, 13%). La calcémie médiane était à 2,73 mmol/l [IQR 2,60-2,86], la parathormonémie médiane à 47 pg/ml [28,5-68,5], et la calciurie médiane à 2,8 mmol/24h [1,8-4,0]. Une ostéoporose densitométrique ou des lithiases rénales échographiques étaient retrouvées, respectivement, chez 6/36 patients (17%) ou 9/33 patients (27%). Dix-sept patients (22%) ont eu une chirurgie parathyroïdienne ; un adénome parathyroïdien était retrouvé chez 2 patients (14%). Aucune corrélation génotype-phénotype n'a pu être mise en évidence. L'étude de cette large série de patients confirme que les caractéristiques phénotypiques de l'HHF1 peuvent être atypiques chez certains patients. La connaissance de ce diagnostic rare est indispensable au clinicien afin d'éviter une prise en charge thérapeutique inadéquate.

    Date de soutenance: 08 Mars 2016
    Directeur(s) de thèse: Vezzosi, Delphine
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Hypercalcémie hypocalciurie familiale - Récepteur sensible au calcium - Hyperparathyroïdie primaire
    Déposé le: 22 Nov 2016 16:22

    Actions (login required)

    Voir document