Logo Logo

Évaluation du niveau de suicidalité et de l'exposition traumatique des malades souffrant d'épilepsie et des malades souffrant de crises psychogènes non épileptiques dans un service tertiaire d'épileptologie adulte.

Guillen, Abel Loup Angelo (2016) Évaluation du niveau de suicidalité et de l'exposition traumatique des malades souffrant d'épilepsie et des malades souffrant de crises psychogènes non épileptiques dans un service tertiaire d'épileptologie adulte. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (3733Kb)

    Résumé en français

    Introduction : L'étude SUITECPNE propose une évaluation du niveau de suicidalité (terme incluant pensées suicidaires, tentatives de suicide et suicide accompli) et d'exposition traumatique dans un groupe de patients d'un service d'épileptologie adulte. Méthode : Les patients hospitalisés pour un monitoring vidéo-EEG programmé pour bilan de crises répétées ont été inclus avant que le diagnostic de CE ou de CPNE soit porté. Lors de la consultation de psychiatrie associée à cet examen ont été évalués : l'intensité d'une idéation suicidaire avec l'échelle d'idéation suicidaire de Beck (score de 0 à 38)?; l'intensité des symptômes de dépression avec la forme abrégée de l'Inventaire Dépression de Beck (score de 0 à 39)?; le risque suicidaire avec le MINI 5.0.0. ; les antécédents d'expositions traumatiques avec la liste de la Clinician-administered PTSD Scale et les symptômes de trouble de stress post-traumatique (TSPT) avec la PTSD CheckList-Specific (score de 17 à 85). Résultats : Soixante-neuf ont été inclus : 18 (26 %) avec diagnostic de CPNE, 42 (61 %) avec diagnostic de CE et 1 avec CE/CPNE. L'intensité de l'idéation suicidaire n'est pas significativement différente entre le groupe CE et le groupe CPNE ou CE/CPNE (moyennes : 0,7 vs 2). Les deux groupes présentent les moyennes suivantes à la forme abrégée de l'Inventaire Dépression de Beck : 5,4 vs 6,6. Le groupe CPNE ou CE/CPNE a rapporté davantage d'expositions à des évènements traumatiques (p=0.01) et davantage de symptômes de TSPT (moyennes : 19,9 vs 30,7?; p=0.001). Conclusion : Les malades avec des CPNE semblent avoir été exposés davantage à des évènements traumatiques et ont des symptômes de TSPT plus intenses.

    Date de soutenance: 28 Septembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Yrondi, Antoineand Birmes, Philippe
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Crises psychogènes non épileptiques - Epilepsie - Suicide - Suicidaire - Traumatique - Dissociation - TSPT - CPNE - CNEP - Troubles à symptomatologie somatique - Symptômes fonctionnels - Symptômes médicalement inexpliqués
    Déposé le: 22 Nov 2016 16:53

    Actions (login required)

    Voir document