Logo Logo

Evaluation des prescriptions de D-dimères au service d'accueil des urgences du CHU-Rangueil

Touche, Anaïs (2016) Evaluation des prescriptions de D-dimères au service d'accueil des urgences du CHU-Rangueil. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse.)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (883Kb)

    Résumé en français

    Objectif : évaluer la pertinence des prescriptions de dosage des D-dimères, au regard du calcul du score de probabilité clinique, au service d'accueil des urgences du CHU Rangueil, sur l'année 2014. Matériels et méthode : étude descriptive, rétrospective, monocentrique des prescriptions de D-dimères de janvier à décembre 2014. Le calcul du score de probabilité clinique a été recherché. La réalisation ou non d'un angioscanner à la recherche d'une embolie pulmonaire en cas de D-dimères positifs a été vérifiée. L'ajustement des D-dimères sur l'âge préconisé dans les nouvelles recommandations a été appliqué pour calculer le nombre d'angioscanners économisé. Résultats : sur 756 patients pour qui les D-dimères étaient positifs, 400 patients ont été tirés au sort et analysés. Le sex ratio était de 226 femmes pour 174 hommes. La moyenne d'âge globale était de 59 ans. La douleur thoracique était le motif de consultation le plus fréquent avec un pourcentage de 57 %. Le score de probabilité clinique a été calculé 61 fois soit dans 15 % des cas. Sur les 400 patients dont les D-dimères étaient positifs, 63,5 % patients ont eu un angioscanner thoracique (ou scintigraphie ventilation-perfusion en cas de contre-indication à l'injection de produitde contraste) à la recherche d'une embolie pulmonaire. Le diagnostic a été porté chez 14,8 % des patients. Chez les plus de 50 ans soit 265 patients, les D-dimères se sont négativés pour 43 personnes. L'économie est donc de 43 angioscanners. Conclusion : nos prescriptions de D-dimères ne sont pas appropriées. Des mesures de rappel des démarches diagnostiques s'avèrent nécessaires. Il conviendrait d'y intégrer des mesures récentes permettant l'économie d'examens complémentaires chez les patients de plus de 50 ans.

    Date de soutenance: 01 Juillet 2016
    Directeur(s) de thèse: Charpentier, Sandrine
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: D-dimères - Prescription - Service d'urgence - Embolie pulmonaire - Angioscanner thoracique
    Déposé le: 08 Nov 2016 15:03

    Actions (login required)

    Voir document