Logo Logo

Rôle du cardiologue dans la prescription des innovations thérapeutique par les médecins généralistes de Midi Pyrénées : à propos des anticoagulants oraux directs

Pineau, Marc-Eric (2016) Rôle du cardiologue dans la prescription des innovations thérapeutique par les médecins généralistes de Midi Pyrénées : à propos des anticoagulants oraux directs. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (916Kb)

    Résumé en français

    Introduction : L'apparition des anticoagulants oraux directs ( AOD ) en FRANCE , depuis 2008, a représenté une alternative crédible aux AVK dans la prise en charge du risque thromboembolique dans la fibrillation auriculaire . Majoritairement prescrit par les cardiologues et les angiologues , ils apparaissent utilisé de manière plus précautionneuse par les médecins généralistes , rarement primo prescripteurs , renouvelant préférentiellement la prescription initiale du spécialiste d'organes . Ces éléments nous ont amené à nous demander si le cardiologue influençait le médecin généraliste dans la prescription des AOD Objectif : évaluer l'attitude décisionnelle de prescription du médecin généraliste face à la prescription du cardiologue dans la prise en charge du risque thrombo embolique dans la FA Matériel et méthodes : étude transversale , descriptive et réalisation d'un cas clinique sous forme de QCM d'un patient présentant une FA et un traitement par ELIQUIS initié par le cardiologue Résultats : sur les 132 réponses , 72,7% des médecins généralistes approuvent le choix d'un AOD en première intention , 63,6% choisissent ELIQUIS suite au conseil du cardiologue , 78,3% qui choisissent XARELTO le font par habitude de prescription . 88,1% des médecins choisissent de la COUMADINE comme alternative aux AOD 61,6% des médecins en désaccord avec la prescription du cardiologue ne la modifient pas par esprit de confraternalité et par peur d'une incompréhension du patient 67,7% des médecins considèrent la prescription initiale du cardiologue comme facteur décisionnel principal à leur prescription Discussion : notre travail montre une modification des pratiques des médecin généraliste dans la prise en charge du risque thrombo embolique dans la FA avec une majorité de prescription d'un AOD , motivé principalement par la primo prescription initiée par le cardiologue . Malgré tout , les médecins généralistes gardent leur esprit critique avec des connaissances maîtrisées sur le sujet et une faible influence du lobbying pharmaceutique Conclusion : la collaboration de proximité entre cardiologue et médecins généralistes est un moteur décisionnel important dans la prescription des AOD . La formation médicale continue doit contribuer aux rencontres entre confrères de la spécialité médecine générale et cardiologique

    Date de soutenance: 15 Septembre 2016
    Directeur(s) de thèse: Bismuth, Michel
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Prescription - Nouveaux anticoagulants oraux - Cardiologue - Généralistes - Innovations thérapeutique
    Déposé le: 06 Oct 2016 17:40

    Actions (login required)

    Voir document