Logo Logo

Le DKK1 et la sclérostine seraient-ils des marqueurs prédictifs de rechute du myélome ?

Mabille, Charlotte (2016) Le DKK1 et la sclérostine seraient-ils des marqueurs prédictifs de rechute du myélome ? Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1655Kb)

    Résumé en français

    Objectif : L'objectif principal est d'étudier les variations du DKK1 et de la sclérostine lors de la réponse complète (RC) (T1), avant la rechute (T2) et à la rechute (T3) chez des patients ayant un myélome traité. Méthodes: Nous avons inclus 69 patients pour lesquels une RC a été obtenue puis qui rechutent. Nous avons dosé aux trois temps le DKK1, la sclérostine, et le P1NP. Résultats : Il existe une augmentation significative des médianes du DKK1 et de la sclérostine entre T1 et T3. 57% des patients avaient une augmentation significative des taux de DKK1 entre T1 et T2. 72% des patients pour la sclérostine. Conclusion : Le DKK1 et la sclérostine augmentent précocement, avant la rechute du myélome.

    Date de soutenance: 21 Mars 2016
    Directeur(s) de thèse: Laroche, Michel
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Myélome multiple - DKK1 - Sclérostine - Marqueurs du remodelage osseux
    Déposé le: 20 Sep 2016 11:44

    Actions (login required)

    Voir document