Logo Logo

Evaluation de l'efficacité du tens dans le traitement des troubles vesico-sphincteriens d'origine neurologique

Montaut, Catherine (2016) Evaluation de l'efficacité du tens dans le traitement des troubles vesico-sphincteriens d'origine neurologique. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (4Mb)

    Résumé en français

    Les troubles vésico-sphinctériens (TVS) sont fréquents au cours des pathologies neurologiques. Le TENS est une alternative thérapeutique intéressante dans la prise en charge des symptômes urinaires et pelvi périnéaux. L'objectif de ce travail est d'évaluer l'efficacité du TENS, en pratique courante, chez les patients suivis dans les services du CHU Toulouse Rangueil pour des TVS d'origine neurologique, sans discrimination sur la nature des troubles ni la pathologie neurologique sous-jacente. Nous avons réalisé une étude rétrospective sur des patients chez qui le TENS a été prescrit à visée urinaire entre 2008 et 2013. Sur les 67 patients étudiés, on retrouve que plus de 70% rapportaient une efficacité de la stimulation. Nous avons réalisé une étude prospective entre juin 2014 et septembre 2015 où 33 patients ont été inclus. 23 patients ont été suivis à 2 mois (M2) et 15 patients à 6 mois (M6) du début de la stimulation. Le TENS a été prescrit à l'achat après 2 mois d'essai pour 63.3% des patients. On retrouve une diminution statistiquement significative des symptômes d'HAV (hyperactivité vésicale) (p=0.012) et de dysurie (p=0.0322) évalués par le score USP à M2. On retrouve une diminution statistiquement significative de la gêne liée aux troubles urinaires évaluée par le Qualiveen à M2 (p=0.03). On ne met pas en évidence de différence significative à M6. L'étude des corrélations montre que le TENS améliore les patients très symptomatiques (sur l'HAV à M2 et M6) ou très invalidés en termes de qualité de vie (sur le Qualiveen total à M2 et sur le vécu à M2 et M6). L'amélioration de l'HAV et de la dysurie à M2 est associée statistiquement à la prescription du TENS à l'achat. Aucun effet secondaire n'a été rapporté. Le TENS peut donc être considéré comme un bon traitement symptomatique des troubles vésico-sphinctériens d'origine neurologique, à condition qu'il ne s'oppose pas au traitement de référence pour les populations à risque.

    Date de soutenance: 26 Janvier 2016
    Directeur(s) de thèse: Castel-Lacanal, Evelyne
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: TENS - Troubles vésico-sphinctériens neurologiques - USP - Qualiveen
    Déposé le: 20 Sep 2016 13:12

    Actions (login required)

    Voir document