Logo Logo

Pratique du tiers-payant par les médecins généralistes en Midi-Pyrénées : une enquête auprès de 181 médecins généralistes

Liquiere, Adeline (2016) Pratique du tiers-payant par les médecins généralistes en Midi-Pyrénées : une enquête auprès de 181 médecins généralistes. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1411Kb)

    Résumé en français

    Contexte : la loi de santé prévoit la généralisation obligatoire du tiers-payant pour les médecins généralistes d'ici le 1/11/2017. Objectifs : les médecins généralistes de Midi-Pyrénées pratiquent-ils le tiers-payant en dehors des cas obligatoires actuellement, quelles sont leurs motivations et leurs difficultés ? Matériel et méthodes : enquête descriptive menée au moyen d'un questionnaire auprès de 498 médecins généralistes installés en Midi-Pyrénées tirés au sort. Résultats : 181 réponses soit un taux de 36%. 94% des médecins pratiquent le tiers-payant en dehors des cas obligatoires. Les actes réalisés en tiers-payant représentent 32% des actes et concernent essentiellement des patients en ALD (88%) et les patients en difficulté financière (72%). 55% le pratiquent uniquement sur la part obligatoire, 27% sur la part obligatoire et avec certaines mutuelles et 15% sur la part obligatoire et avec toutes les mutuelles. Leurs motivations sont : faciliter l'accès aux soins et le paiement aux patients les plus fragiles financièrement, supprimer l'aspect commercial dans la relation avec les patients, alléger leur gestion comptable et s'assurer d'être payé. La principale difficulté évoquée est la perte de temps liée à la vérification des remboursements (1h et 21 minutes hebdomadaires). 80 % des médecins rapportent une perte de revenu (187 euros mensuels). 75% des médecins pensent que la généralisation obligatoire du tiers-payant aura des conséquences négatives sur leur profession et sur la santé publique mais ceux qui le pratiquent le plus sont moins pessimistes. Conclusion : les médecins généralistes de Midi-Pyrénées pratiquent déjà le tiers-payant en dehors des cas obligatoires mais sont opposés majoritairement à sa généralisation dans les conditions prévues actuellement.

    Date de soutenance: 14 Juin 2016
    Directeur(s) de thèse: Thomas, Raymond
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Tiers-payant - Médecine générale - Midi-Pyrénées - Accès aux soins - CMU - Inégalités sociales
    Déposé le: 11 Jul 2016 15:19

    Actions (login required)

    Voir document