Logo Logo

Consultation de dépistage du 24ème mois : enquête sur les savoirs et les pratiques déclarées des médecins généralistes de Midi-Pyrénées

Kiene, Marie (2016) Consultation de dépistage du 24ème mois : enquête sur les savoirs et les pratiques déclarées des médecins généralistes de Midi-Pyrénées. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1336Kb)

    Résumé en français

    En 2005, la HAS a émis des recommandations concernant les examens de dépistage systématiques de l'enfant. Du fait de la situation démographique, le médecins généraliste est aujourd'hui en première ligne pour le suivi de l'enfant. L'objectif de notre étude était d'explorer les connaissances et les pratiques des médecins généralistes de Midi-Pyrénées concernant les recommandations HAS pour la consultation du 24ème mois. Notre enquête a permis de recueillir les réponses de 160 médecins à un questionnaire concernant leurs pratiques de dépistage lors de l'examen du nourrisson de 24 mois. La majorité des médecins réalisent un dépistage de l'obésité (62,5% reportent systématiquement l'imc sur les courbes, 58,8% recherchent un rebond d'adiposité précoce) et un dépistage auditif (utilisation systématique de jouets sonores pour 43,1% et/ou de la voix chuchotée pour 48,2% des médecins) complets. Le dépistage visuel est pratiqué de manière incomplète (seuls 34,4% pratiquent systématiquement le Cover-test, 39,4% recherchent une défense à l'occlusion) et le dépistage de l'autisme est largement méconnu (66,2% méconnaissent le M-CHAT, 87,5% ne connaissent pas les 4 questions de dépistage rapide). Le saturnisme est dépisté systématiquement par seulement 22,5% des médecins. Les médecins formés et/ou habitués à suivre beaucoup d'enfants sont plus performants. On remarque que les items les moins pratiqués sont souvent non mentionnés dans le carnet de santé, outils essentiel aux médecins généralistes. Une amélioration du carnet de santé permettrait de mieux guider les praticiens dans leurs démarches de dépistage. La formation initiale et continue pourrait être optimisée.

    Date de soutenance: 08 Mars 2016
    Directeur(s) de thèse: Bayart, Margueriteand Delahaye, Motoko
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Médecin généraliste - Dépistage - Enfant - 24 mois
    Déposé le: 13 Jun 2016 16:55

    Actions (login required)

    Voir document