Logo Logo

Survie des greffons des transplantés rénaux ayant reçu du rituximab suite à l'apparition d'anticorps anti-hla dirigés contre le greffon

Roques, Olivier (2016) Survie des greffons des transplantés rénaux ayant reçu du rituximab suite à l'apparition d'anticorps anti-hla dirigés contre le greffon. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1316Kb)

    Résumé en français

    La présence d'anticorps spécifique du donneur (DSA, Donor specific antibody) est associée à une incidence accrue de rejets humoraux aigus ou chroniques, et à un pronostic défavorable sur la survie du greffon rénal. Le rituximab (RTX), un Ac anti-CD20, est l'un des traitements les plus étudiés dans cette situation. Nous décrivons une cohorte de 80 transplantés rénaux avec un DSA apparu au-delà des trois premiers mois post-transplantation, et ayant reçu au moins deux injections de RTX. Les objectifs de notre étude étaient de décrire le pronostic de ces patients, de déterminer les facteurs associés à la survie du greffon à 1 et 3 ans post-RTX, et de décrire l'évolution du score histologique. La survie du greffon post-RTX non censurée sur le décès était de 82,5% à un an, 55% à trois ans, et de 37,5% au dernier suivi. Les facteurs prédictifs (en analyse multivariée) de la survie du greffon à 1 an post-RTX étaient le DFG lors du RTX et le score de glomérulopathie d'allogreffe sur la biopsie de greffon pré-RTX, et à 3 ans post-RTX le DFG lors du RTX et la présence ou non d'une microalbuminurie (seuil à 30 mg/g) lors du RTX. Le score histologique de chronicité évolue de manière défavorable dans les 16 mois suivant l'administration du rituximab. Trois décès de cause infectieuse (4% de la cohorte totale) sont survenus au cours du suivi. Notre étude montre que le rejet chronique médié par les DSA reste de mauvais pronostic malgré un traitement par RTX. En raison des potentielles complications infectieuses, le rapport bénéfice-risque de ce traitement doit être évalué pour chaque patient, surtout en cas de rejet avancé sur le plan clinique et histologique.

    Date de soutenance: 13 Avril 2016
    Directeur(s) de thèse: Kamar, Nassim
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Transplantation rénale - Anticorps anti-HLA - DSA - Rejet humoral - Rituximab - Survie du greffon
    Déposé le: 10 May 2016 15:18

    Actions (login required)

    Voir document