Logo Logo

Le syndrome douloureux régional complexe à l'adolescence : fonctionnement psychologique individuel et dynamique familiale

Coussot, Yolaine (2016) Le syndrome douloureux régional complexe à l'adolescence : fonctionnement psychologique individuel et dynamique familiale. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (2153Kb)

    Résumé en français

    Contexte : l'adolescence est une période complexe nécessitant des remaniements des sphères psychologique et familiale. Le Syndrome Douloureux Régional Complexe (SDRC) est une affection peu connue chez les adolescents et sa physiopathologie reste incertaine. La présence de facteurs psychologiques et le rôle d'évènements de vie ont pu être évoqués dans l'émergence de ce syndrome. Objectif : notre objectif principal était de décrire le fonctionnement psychologique et la dynamique familiale chez des adolescents présentant un SDRC. Méthode : notre étude descriptive et transversale a inclus sur une période de trois mois, les adolescents de 9 à 16 ans consultant à l'Hôpital des Enfants de Toulouse, pour un diagnostic de SDRC. Les réponses au FAD (Family Assessment Device) et à la SCL-90R (Symptom-checklist) ont été recueillies au cours d'un entretien mené par l'investigateur. L'existence d'évènements de vie stressants était également recherchée. Résultats : 7 patientes ont été incluses. Concernant le fonctionnement psychologique, le score médian de gravité globale à la SCL-90R est de 0,36 et la sous-échelle " somatisation " obtient une médiane de 0,83. Une absence de dysfonctionnement familial est notée dans notre échantillon hormis un contrôle du comportement peu flexible (médiane de 1,89). Chez l'ensemble des patientes, le traumatisme initial est retrouvé comme un évènement de vie stressant. 86% décrivent des disputes intrafamiliales et 57% la confrontation à une maladie ou un deuil dans leur entourage. Conclusion : les adolescents souffrant de SDRC ne semblent pas présenter de fonctionnement psychopathologique ou de dynamique familiale particulière. En revanche, la présence d'évènements de vie stressants est prépondérante.

    Date de soutenance: 22 Mars 2016
    Directeur(s) de thèse: Timsit, Patriciaand Vignes, Michel
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Adolescence - SDRC - Douleur - Dynamique familiale - Fonctionnement psychologique - Evènements de vie - FAD - SCL-90R
    Déposé le: 10 May 2016 14:43

    Actions (login required)

    Voir document