Logo Logo

Thérapeutique prothétique et occlusion : comment ne pas être à l'origine de dysfonctions de l'appareil manducateur ?

David, Mathilde (2016) Thérapeutique prothétique et occlusion : comment ne pas être à l'origine de dysfonctions de l'appareil manducateur ? Thèse d'exercice en Thèses > Dentaire, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF ( Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse.)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (1464Kb)

    Résumé en français

    Chez un patient indemne de pathologie générale ou locale, le but de toute réhabilitation prothétique sera entre autre ne pas créer de dysfonctions de l'appareil manducateur. Pour cela l'occlusion de départ doit être évaluée afin de déceler éventuellement un déséquilibre statique (prématurité) et dynamique (interférence). Puis, la position statique de référence est enregistrée et transférée sur articulateur. En ce qui concerne la conception prothétique, la programmation de l'articulateur dépendra de la nature de la prothèse et de sa position au sein de l'arcade. Enfin, l'essayage clinique et le remontage permettront le respect des objectifs définis.

    Date de soutenance: 05 Avril 2016
    Directeur(s) de thèse: Blandin , Marceland Raynaldy, Luc
    Sujet(s): Thèses > Dentaire
    Facultés: Facultés > Chirurgie dentaire
    Mots-clés libres: Réhabilitation prothétique - Intégration occlusale - Position statique de référence - Prématurité - Interférence
    Déposé le: 25 Apr 2016 18:01

    Actions (login required)

    Voir document