Logo Logo

Les perturbateurs endocriniens : des ingrédients contestés dans les produits cosmétiques

Monteiro, Sara (2015) Les perturbateurs endocriniens : des ingrédients contestés dans les produits cosmétiques. Thèse d'exercice en Thèses > Pharmacie, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1335Kb)

    Résumé en français

    Certains ingrédients communément utilisés dans les produits cosmétiques sont fortement suspectés d'avoir un impact perturbateur sur le système endocrinien. Reprise par les médias, cette problématique est devenue une inquiétude pour les consommateurs. En effet, ces ingrédients, tels que les conservateurs (parabens, triclosan), les additifs (phthalates), ou bien encore les filtres UV, ont fait l'objet d'études scientifiques in vitro et in vivo chez l'animal et l'homme, laissant supposer de tels effets indésirables. Cependant il n'existe pas à ce jour d'études à long terme qui puissent mettre en évidence un lien entre ces " dits " perturbateurs endocriniens et une réelle toxicité vis-à-vis de la santé humaine. Les concentrations pour lesquelles des effets indésirables ont été observés sont beaucoup plus élevées que celles auxquelles l'homme est quotidiennement exposé via les produits cosmétiques. Par ailleurs les autorités de santé (l'ANSM) ont placé sur surveillance ces substances, et ont déjà collecté de nombreuses informations sur le sujet en collaboration avec la Commission Européenne. Le règlement (CE) n°1223/2009 est régulièrement mis à jour en fonction de l'évolution des connaissances acquises. En parallèle, de nouvelles alternatives à ces substances sont développées par l'ensemble des acteurs du monde cosmétique. Les solutions proposées par la cosmétique conventionnelle ne sont pas l'alternative idéale en termes de composition. En effet les conservateurs de synthèse utilisés dans les produits sans parabens sont remis en cause par les scientifiques en raison d'autres effets indésirables. Les solutions liées au packaging et aux systèmes de délivrance sont encore peu répandues mais présentent un avenir prometteur. Enfin, les solutions proposées par la cosmétique biologique séduisent de plus en plus les consommateurs, mais il faut cependant garder à l'esprit que certains ingrédients peuvent être allergisants et que les cosmétiques BIO peuvent ne pas convenir aux différents profils de consommateurs.

    Date de soutenance: 18 Novembre 2015
    Directeur(s) de thèse: Girod-Fullana, Sophie
    Sujet(s): Thèses > Pharmacie
    Facultés: Facultés > Pharmacie
    Mots-clés libres: Perturbateurs endocriniens - produits cosmétiques - conservateurs - ANSM - cosmétovigilance - Parabens - Triclosan - Phthalates - Filtres ultraviolets - Alternatives - Cosmétique naturelle - Cosmétique biologique
    Déposé le: 25 Apr 2016 17:45

    Actions (login required)

    Voir document