Logo Logo

Observation de l'utilisation des TKI de l'EGFR chez les patients atteints d'un adénocarcinome bronchique avec mutation du gène EGFR et recherche de facteurs prédictifs de réponse au traitement

Bousquet, Emilie (2015) Observation de l'utilisation des TKI de l'EGFR chez les patients atteints d'un adénocarcinome bronchique avec mutation du gène EGFR et recherche de facteurs prédictifs de réponse au traitement. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (3421Kb)

    Résumé en français

    Le cancer broncho-pulmonaire est la première cause de décès par cancer en France. Depuis quelques années, les TKI de l'EGFR ont permis d'améliorer le pronostic et la qualité de vie du sous-groupe de patients présentant une mutation activatrice du gène de l'EGFR au niveau tumoral. La réponse à ces traitements n'a jamais été évaluée en pratique clinique dans notre région. La limite de cette classe thérapeutique est l'apparition d'une résistance au traitement qui peut se manifester dans les 6mois suivant son introduction. Les objectifs sont de décrire cette sous population de patients atteint de CBNPC avec mutation de l'EGFR traités par TKI de l'EGFR en Midi-Pyrénées et de rechercher des facteurs cliniques, thérapeutiques, anatomopathologiques ou biologiques prédictifs de la réponse à ce traitement. Notre étude rétrospective observationnelle de 92 patients confirme les données cliniques de la littérature et montre de meilleures survies chez les patients traités par erlotinib comparé au géfitinib : médiane de survie globale à 29mois versus 17 mois (p = 0.0105). L'expression tumorale modérée à forte de la GTPase RhoB est associée à la résistance primaire aux TKI de l'EGFR selon nos travaux. Une étude prospective comparative dédiée devra confirmer la supériorité de l'erlotinib face au géfitinib. Des travaux complémentaires seront nécessaires pour comprendre le rôle de RhoB dans la résistance aux TKI de l'EGFR et développer des thérapeutiques adaptées pour l'éviter.

    Date de soutenance: 23 Septembre 2015
    Directeur(s) de thèse: Mazieres, Julien
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Cancer bronchique - Mutation EGFR - Facteurs prédictifs - Résistance aux TKI de l'EGFR - RhoB
    Déposé le: 09 Feb 2016 14:24

    Actions (login required)

    Voir document