Logo Logo

Développement et validation de modèles prédictifs du risque d'accouchement prématuré : identification d'une population à bas risque

Cartoux, Chloé (2015) Développement et validation de modèles prédictifs du risque d'accouchement prématuré : identification d'une population à bas risque. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1692Kb)

    Résumé en français

    Introduction : Le risque d'accouchement prématuré est la cause d'hospitalisation la plus fréquente au cours de la grossesse. Moins de 50% des patientes hospitalisées accouchent prématurément. L'échographie du col ne suffit pas à prédire ce risque. Matériels et méthodes : Notre objectif était de créer un nomogramme permettant de prédire un accouchement prématuré sur 5 issues différentes (avant 37SA, 34SA, 32SA, dans les 48 heures, et les 7 jours suivant l'identification du risque) et d'établir un seuil pour identifier des patientes à bas risque d'accoucher avant 34SA. Résultats : Notre étude rétrospective comportait 535 patientes. Nous avons créé un nomogramme permettant d'évaluer le risque d'accouchement avant 34SA. L'aire sous la courbe ROC est à 0,89. Le seuil créé pour établir une population à bas risque confère une valeur prédictive négative au test de 99%. Conclusion : Avec ce modèle, nous pourrons diminuer le taux d'hospitalisation des patientes à risque d'accouchement prématuré sans mettre en péril les patientes à haut risque.

    Date de soutenance: 29 Septembre 2015
    Directeur(s) de thèse: Allouche, Mickaël
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Accouchement prématuré - Facteurs prédictifs - Population à bas risque - Nomogramme
    Déposé le: 08 Feb 2016 15:40

    Actions (login required)

    Voir document