Logo Logo

La perturbation du réseau neuronal postéro-médial au repos prédit la récupération du coma

Terrade, Mylène (2015) La perturbation du réseau neuronal postéro-médial au repos prédit la récupération du coma. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (1272Kb)

    Résumé en français

    Objectif : Evaluer la valeur pronostique de la synchronisation spontanée de l'activité cérébrale dans le cortex postéro-médial (CPM) dans une cohorte de patients cérébrolésés en phase aigüe du coma. Méthode : Nous comparons 27 patients dans le coma (GCS < 8/15) après une agression cérébrale sévère : 14 traumatisés crâniens graves (TCG) et 13 patients en coma post-anoxique (CA) à 14 volontaires sains. Une IRM fonctionnelle (IRMf) de repos était réalisée dans les 4 +/- 2 jours après l'arrêt des sédations. Le pronostic neurologique des patients était évalué à 3 mois par le score de CRS-R. Résultats : Les patients montraient une altération significative de la connectivité cérébrale fonctionnelle dans les aires spontanément synchronisées avec le CCP quelle que soit l'étiologie. La connectivité entre le CCP et le cortex préfrontal médian (mPFC) était significativement différente chez les patients dans le coma qui récupèrent à 3 mois que ceux ayant un mauvais pronostic à 3 mois (p< 0.001). Conclusion : Quelle que soit l'étiologie (TCG et CA), il existe une déconnexion entre le CCP-mPFC chez les patients dans le coma. La connectivité fonctionnelle entre CCP-mPFC a une valeur prédictive du pronostic à 3 mois et pourrait donc constituer un biomarqueur pronostique des patients dans le coma.

    Date de soutenance: 24 Septembre 2015
    Directeur(s) de thèse: Silva Sifontes, Stein
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Coma - ENV - ECM - Pronostic - IRMf - DMN
    Déposé le: 19 Jan 2016 14:11

    Actions (login required)

    Voir document