Logo Logo

Effets et mécanismes d'action d'une unique session de thérapie par l'improvisation musicale chez des patients schizophrènes hospitalisés : l'hypothèse de la cohérence narrative

Bally, Etienne (2015) Effets et mécanismes d'action d'une unique session de thérapie par l'improvisation musicale chez des patients schizophrènes hospitalisés : l'hypothèse de la cohérence narrative. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img]
Preview
PDF
Télécharger (665Kb)

    Résumé en français

    19 patients schizophrènes hospitalisés ont été soumis à une hétéroévaluation par l'échelle des symptômes positifs et négatifs (PANSS), la Narrative Coherence Rating Scale (NCRS), et l'échelle d'évaluation de la pensée, du langage, et de la communication (TLC), à partir de récits de vie recueillis à l'aide d'un entretien narratif, l'Indiana Psychiatric Illness Interview (IPII). Cette évaluation a été faite à T0 puis à T1 (= 2 jours après T0) juste après une session individuelle de musicothérapie par l'improvisation. Les mesures allaient dans le sens d'une amélioration significative pour la PANSS score total (-4,42 ; p<0,01), la PANSS sous-scores symptômes négatifs (-0,68 ; p<0,05) et psychopathologie générale (-2,84 ; p<0,05) la NCRS (+ 1,32 ; p<0,05) et la TLC (-3,27 ; p<0,05). Nous avons retrouvé une corrélation significative entre le score de la NCRS et celui de la TLC à T0 (r= -0,764, p<0,01), ainsi qu'à T1 (r= -0,776, p<0,01), mais pas avec les score et sous-scores de la PANSS.

    Date de soutenance: 21 Septembre 2015
    Directeur(s) de thèse: Letamendia, Clara
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Musicothérapie - Improvisation - Cohérence narrative - Schizophrénie - Hospitalisation - Formes de vitalité - Enveloppe pré-narrative
    Déposé le: 17 Dec 2015 11:17

    Actions (login required)

    Voir document