Logo Logo

Fracture du scaphoïde : pertinence du cone beam computerized tomography (CBCT) aux urgences

Poustis, Sandrine (2015) Fracture du scaphoïde : pertinence du cone beam computerized tomography (CBCT) aux urgences. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine générale, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (1072Kb)

    Résumé en français

    Introduction : Les fractures du scaphoïde sont les plus fréquentes du carpe, et les radiographies initiales les laissent occultes dans 50 à 75% des cas. Aucune étude n'a évalué à ce jour la technique "cone beam" dans le dépistage des fractures occultes du scaphoïde. L'objectif principal de cette étude est d'évaluer les performances diagnostiques du Cone Beam pour affirmer la présence de fracture du scaphoïde en cas de radiographies standard normales. Les objectifs secondaires sont d'étudier la fiabilité d'un score diagnostic clinique pour prédire la présence d'une fracture du scaphoïde. Matériel et méthode : Cette étude monocentrique prospective d'évaluation de procédure diagnostique faite en intention de traiter inclut des patients de 18 ans et plus, consultant aux urgences de Purpan après un traumatisme du poignet. Ces patients ont une clinique évocatrice de fracture du scaphoïde et des radiographie initiales relues par un radiologue et definies comme normales. Ils se présentent alors en consultation externe dans les 7 jours pour réalisation d'une imagerie par IRM puis par CBCT dont les images sont interprétées immédiatement par un radiologue formé à ces techniques, avant une consultation avec un chirurgien orthopédique. La durée d'étude est d'une année. Résultats : Au 24 septembre 2015, 40 patients ont été étudiés. 13 avaient une fracture du scaphoïde diagnostiquée par IRM. Tous ont cette même fracture visible au Cone Beam, soit une sensibilité et une spécificité du CBCT de 100%, équivalente à celle retrouvée par TDM ou IRM. Notre étude, de part de trop nombreuses imprécisions de rédaction de dossier médical, ne permet pas de conclure à la fiabilité de l'examen clinique ni sur l'intérêt de combiner des signes cliniques pour le diagnostic de fracture du scaphoïde. Conclusion : nous avons pu montrer que cone Beam est un outil diagnostic particulièrement performant pour la recherche de fracture occulte du scaphoïde. Nous relevons que la clinique n'est pas suffisante pour affirmer ou infirmer la présence de ces mêmes fractures.

    Date de soutenance: 19 Octobre 2015
    Directeur(s) de thèse: Lepape, Michel
    Sujet(s): Thèses > Médecine générale
    Facultés: Facultés > Rangueil
    Mots-clés libres: Fracture occulte scaphoïde - IRM - Cone Beam - CBCT - Score clinique
    Déposé le: 01 Dec 2015 16:42

    Actions (login required)

    Voir document