Logo Logo

Analyse épidémiologique et bilan neuro-ophtalmologique d'une cohorte de neuropathies optiques bilatérales

Salmon, Lenore (2015) Analyse épidémiologique et bilan neuro-ophtalmologique d'une cohorte de neuropathies optiques bilatérales. Thèse d'exercice en Thèses > Médecine spécialisée, Université Toulouse lll - Paul Sabatier.

[img] PDF (Accès restreint. S'adresser à l'accueil de la BU Santé de Toulouse)
Restricted to Accès intranet

Télécharger (1158Kb)

    Résumé en français

    Les neuropathies optiques constituent un motif fréquent de consultation neuro-ophtalmologique. Les formes bilatérales sont plus rares et doivent pousser à rechercher une maladie sous-jacente avant de les considérer idiopathiques. Nous avons rappelé dans un premier temps les étiologies de neuropathies optiques, leurs modalités diagnostiques ainsi que leur prise en charge thérapeutique. Dans un deuxième temps notre travail consistait en l'analyse du profil et du bilan des patients vus pour neuropathie optique bilatérale en neuro-ophtalmologie au CHU de Toulouse entre 2008 et 2014 avec un recul moyen de 14,2 mois. D'une part nous nous sommes attachés à relever les caractéristiques démographiques et cliniques des patients dont le diagnostic était déjà connu au moment de la consultation. D'autre part nous avons distingué les patients pour lesquels, au terme du bilan, un diagnostic avait été posé, et ceux pour lesquels la cause restait incertaine ou inconnue. Nous avons rétrospectivement repris l'ensemble des examens paracliniques entrepris, afin de voir si le bilan était pour ces derniers patients exhaustif ou au contraire incomplet et pouvait remettre en cause le diagnostic de neuropathie optique idiopathique. Nous nous sommes notamment arrêtés en détail sur les cas où une origine inflammatoire était suspectée, et avons vérifié que l'anticorps anti-myelin oligodendrocyte glycoprotéine (MOG), récemment décrit, avaient été recherché ou justifiait aujourd'hui de l'être. Au final ce travail a permis de constater que le bilan neuro-ophtalmologique était adapté à l'orientation clinique, et était d'autant plus complet que le diagnostic n'était pas mis en évidence. Les causes suspectées inflammatoires bénéficient de nos jours de la recherche de l'anticorps anti-MOG, qui a permis dans 3 cas de poser un diagnostic de NMOSD.

    Date de soutenance: 20 Octobre 2015
    Directeur(s) de thèse: Biotti, Damien
    Sujet(s): Thèses > Médecine spécialisée
    Facultés: Facultés > Purpan
    Mots-clés libres: Neuro-ophtalmologie - Neuropathie optique bilatérale - Cohorte
    Déposé le: 08 Dec 2015 14:50

    Actions (login required)

    Voir document